Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 23:45

Bonjour, vous qui me lisez !

 

Sujet du jour : comment devenir parano :

 

D'abord, avoir des problèmes ; c'est relativement simple, d'avoir des problèmes, tout le monde en a. Alors, pourquoi pas vous ?!

 

Ensuite, s'inventer son problème (enfin, pas tout à fait ; le mien est réel...). Le mien est un problème de voisinage ; je m'adresse à ceux et celles qui n'en n'ont jamais eu. C'était mon cas jusqu'à présent. Ca faisait trois ans que j'avais emménagé ici, et depuis, tout a changé. Avant, je disais bonjour à mes voisins, petit mot gentil, il fait beau aujourd'hui, allez-vous bien ( qu'est-ce que ça me regarde, d'abord...) si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez surtout pas !!!! . Puis voilà. après lui avoir rendu un service dont mon (ma) voisin(e) ne voulait probablement pas, puisque ça n'allait pas dans son sens, je suis devenue la paria.

 

Ceux qui me connaissent, ne manqueront pas de reconnaître ce problème, ils et elles savent de quoi je parle. mais dans ce cas, la paranoïa guettante  m'empêche d'en dire plus sur la nature du problème. Reste que ce que je peux en dire, c'est qu'il s'agit de travaux de copropriété.

 

1°) Pour devenir parano, s'imaginer que votre voisin(e) vous en veut à MORT de ce que vous avez voulu le protéger. Ex  : l'empêcher de faire la connerie qui aurait pu lui coûter la vie si vous l'aviez laissé faire. (monter sur le toit en talons hauts, le lendemain d'un orage...)

 

2°) Que votre fils (ado) égare ses clefs qui contiennent : la clé de la boîte aux lettres (on peut vous piquer votre courrier), la clé de votre appartement (si vous vous absentez, le voisin peut pénétrer dans votre appartement et tout saccager.... sans effraction.... ) ce qui peut vous coûter le barillet de remplacement et le changement de boîte aux lettres, parce que vous avez pensé qu'il (le fils) avait pu les laisser traîner sur la porte d'entrée de l'immeuble.

 

3°) Lorsque vous sortez vos poubelles, le matin, ne pas oublier les clés de la porte d'en bas, qu'il (ou elle) ne manquera pas de refermer sous votre nez, vous laissant en pantoufles devant le container à ordure, situé en bas de la rue, et sans possibilité de rentrer chez vous....(surtout si vous avez oublié de prendre votre portable...)
 

4°) Ne pas oublier de refermer vos fenêtres lorsque vous recevez un coup de fil, de manière à ce qu'on n'écoute pas ce que vous dites à votre insu, bref, qu'on ne vous espionne pas....

 

5°) Et même si vos fenêtres sont fermées, vérifier que votre porte n'est pas trop "perméable" à vos conversations privées.

 

6°) Se faire le plus discret possible dans les escaliers, afin qu'on ne piste pas vos entrées et vos sorties.

 

7°) OU LE CONTRAIRE ! Se faire le plus bruyant possible pour faire croire qu'on sort, alors qu'en fait, on rentre ! 

 

8°) Ne pas laisser sortir son chat, (le(la) voisin(e) a horreur des chats, et rien que pour ça, c'est pas un(e)bon(ne) voisin(e)) de peur qu'il (elle) l'empoisonne avec de la mort-au-rats... ou autre chose, de toute façon,  c'est un(e) sorcier(e)...

 

9°) Pister d'éventuels micros cachés à l'entrée de l'appartement (si, si, je l'ai fait.... j'ai quelques connaissances en ingénierie du son....mais j'ai rien trouvé...ce qui prouve que je progresse en paranoïa avancée ! )

 

10°) Aller jusqu'à ne pas pouvoir raconter mes problèmes de voisinage sur ce site, pour éviter des ennuis éventuels, vu que c'est accessible à tout le monde, (pourvu qu'il (ou elle) ne soit pas adepte des mêmes choses que moi ! ) il ou elle pourrait me reconnaître, et me rendre la vie encore plus .....

 

Voilà, je crois qu'au bout de ces 10 leçons, j'ai le bon mode d'emploi du paranoïaque averti, mais je ne suis pas guérie.

 

Une seule certitude : c'est moi qui ai raison, ce (tte) voisin (e) est un(e) chieuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Melusiane - dans mauvaise foi
commenter cet article

commentaires

petrus 06/06/2008 08:33

un petit coucou de petrus qui attend impatiemment de nouvelles histoires ? Alors tu dors avec Doris ?
gros ronrons petrus
comment va mon amie Nina ?

melusiane 17/05/2008 11:37

merci, les amis, pour ces commentaires ! je suis peut etre parano, mais je me soigne ! et cette petite chose a un but certain : faire rire...

jaldane 16/05/2008 22:07

la parano, c'est aussi d'avoir peur de soi - meme,
en tout cas beau descriptif
Merci

atrium 16/05/2008 16:32

Ben quelle vie, tu devrais sounger à déménager ; un tel environnement cela vous bouffe la vie
Bisous

Présentation

  • : Le blog de Melusiane
  • Le blog de Melusiane
  • : mes réalisations en peinture sur soie, nouvelles courtes, billets d'humeur, bonne ou mauvaise !
  • Contact

Recherche

Pages